Color Of The Book

19 septembre 2017

Travel #2 - Barcelone

 

115018890

115018884

 

 

115018889

 Ville aux multiples facettes, elles regorgent de magie et de beauté.

Tout d'abord ce qui frappe à Barcelone c'est son énergie, ces habitants pétillants. Tout à Barcelone sent la mer et le soleil et pour cause, la mer n'est pas très loin, elle est même dans la ville. 
Mais il y a aussi ces merveilles d'architectures et de musée qui permettent aux adorateurs de cultures de s'y émerveiller. 
Et pour les amoureuses du shopping, Barcelone regorgent de magasins.

Mais Barcelone c'est aussi une nourriture excellente, ne passez pas à côté des tapas et paella. Vous trouverez ces plats un peu partout à Barcelone et côté Passeig de Gracia j'ai mangé au restaurant Divinus où  j'ai goûité leur paella délicieuse.

 

Alors Barcelone c'est quoi ?
Et bien c'est la Catalogne ! Par conséquent on y parle le catalan.
Barcelone possède un club de foot : FC Barcelona et les fans ne pourront manquer les magasins spécialisé sur le FC Barcelone. Notez qu'il y a une boutique juste à côté de la Sagrada Familia.

Que voir et faire à Barcelone ?

Sagrada Familia : C'est un peu l'essentiel de Barcelone. On ne peut en partir sans l'avoir fait. Sa construction a commencé en 1882 et si je dis commencé c'est par ce qu'elle est toujours en construction. Pas de panique mis à part quelques grues rien n'enlève au charme de cette cathédrale.
De plus si vous venez plusieurs fois à Barcelone vous pourrez constater par vous-même les avancées.
L'architecte de la Sagrada se nomme Antoni Gaudi et si vous vous rendez dans cette ville c'est un nom à retenir car vous ne pourrez passer à côté.
Bien qu'elle soit magnifique de l'extérieur il est important d'y entrer afin de pouvoir se laisser imprégner de toute la beauté du lieu mais surtout de ces vitraux splendides.
Prenez le temps de regarder les détails.

A noter : Il vaut mieux réserver votre visite à l'avance.

http://www.sagradafamilia.org/en/

 

 

115018885

 

Parc Guell :

Egalement construit par Gaudi (quand je vous disais qu'il fallait retenir ce nom) est un... parc. Oui et dans une ville c'est très important surtout que celui-ci est très particulier.
Sachez qu'il y a une partie libre (free) très agréable où vous aurez une vue imprenable sur Barcelone. Il y a de nombreux musiciens qui viennent jouer de la musique dans ce parc mais également de belles plantes. C'est un lieu où il fait bon vivre et où on peut s'y ressourcer. Car Barcelone est réellement une ville contrastée, énergique elle est aussi vivifiante et permet de se ressourcer.

Dans la partie payante (où il est important de réserver à l'avance) vous y découvrirez les fameuses mosaïques de Gaudi (la technique utilisée s'appelle le trencadis) dont la salamandre que vous retrouverez sous d'innombrables formes (cendrier, magnet...).
Personnellement les mosaïques sont magnifiques c'est vrai mais j'ai été déçue par le monde et la petitesse de l'endroit j'ai nettement préféré la partie gratuite raison pour laquelle à présent je ne fais plus qu'elle.

https://www.parkguell.cat/fr/

Montjuic :

Voilà le nom de la colline de Barcelone. C'est un endroit magnifique où se trouve de nombreuses activités. Evitez simplement d'y aller quand il y a des pics de chaleurs (comme moi ...).

Vous y trouverez le château de Montjuic mais également le jardin botanique de Barcelone (si vous êtes un amoureux des plantes c'est pour vous sans hésiter). En effet, il abrite plus de 4000 espèces venant de par le monde.

A Montjuic vous pourrez également voir les spectacles des fontaines qui donnera un côté féérique à votre voyage. N'oubliez pas de regarder les horaires avant de vous y rendre.

Musée National D'art de Catalogne :

Je dois bien l'avouer ce musée ne m'a pas particulièrement plu pour sa collection mais architecturalement il vaut le détour aussi bien à l'extérieur qu'à l'intérieur. 
Pour les fans d'art Roman allez-y sans hésiter car ce musée en possède une collection incroyable. Pour ceux dont les musées ne sont pas une partie de plaisir allé au moins devant car en plus d'avoir une vue magnifique vous aurez une incroyable "chute" de fontaines.
Il s'agit des fontaines illuminées de Montjuic.

http://www.museunacional.cat/ca

La Rambla : 

Il s'agit d'une célèbre avenue de Barcelone elle relie la place de la Catalogne au vieux Port.
Sur cette avenue vous pourrez y faire du shopping tout en descendant vers le vieux Port de Barcelone et donc aller doucement vers la mer.

La Boqeria : 

Il s'agit du marché le plus connu de Barcelone (vous le trouverez sur le côté gauche de la Rambla en la descendant). Là vous pourrez y faire une pause gustative même si je n'y suis jamais arrivé tant il y a de monde.
Le lieu particulier fait de métal accueille de nombreux marchands vendant différents types de nourritures mais surtout de la viande et du poisson.

Les plus :

La mer :

Barcelone compte de nombreuses plages mais la plus connue reste celle appelée Barceloneta. Cette plage aux allures de Miami vous offrira tout ce dont vous avez besoin, restaurant, bar, farniente.
Vous pourrez y croiser des gens en roller ou faisant du skateboard. Un centre sportif se trouve à proximité.
Le seul et grand inconvénient reste pour moi la propreté de l'eau laissant à désirer et rappelant que l'homme devrait faire attention à la terre qui l'accueil.

L'aquarium :

J'adore les aquariums j'aime énormément les différentes espèces marines magnifiques (attention j'entends aquarium et non parc aquatique de type parc d'attraction où des dauphins font des spectacles jusqu'à épuisement). Ce que j'aime particulièrement dans les aquariums c'est la conscience que les visiteurs ont en sortant de là. Il faut protéger nos océans (drôle quand je viens de vous écrire que la mer était à mes yeux très polluée).

Le prix est souvent cité comme exorbitant certes mais dans mes souvenirs (ma première fois à Barcelone) il était intéressant avec de nombreuses informations et un magnifique tunnel aux requins (j'adore les requins).
Bien qu'ils comptent peu d'espèces il est un des plus grands aquarium d'Europe ce qui me fait penser que les animaux ont de la place.
Bien sûr ici vous ne verrez ni phoques, ni orques, ni dauphins, mais je ne pense pas que cela soit nécessaire.

https://www.aquariumbcn.com/fr/

Parc de la Ciutadella :

Il s'agit ici d'un parc magnifique, idéal pour se promener. Immense et comportant un zoo il permet de prend de l'air frais au milieu de ces différentes espèces végétales. On peut y voir des sculptures ainsi qu'une magnifique fontaine. 


Le Zoo :

Un zoo c'est un immanquable pour moi lorsque je visite une ville, il me permet de savoir si un endroit en vaut la peine ou non. Je m'explique, je suis très ambivalente sur les zoos. Contre pour certains et conscientes que d'autres en font des "réserves" visant à protéger et à "aider" ses animaux. Bref j'ai du mal à me situer par rapport aux zoos.

Un endroit dont le zoo est propre, les animaux en bonnes santés, heureux et ayant de l'espace et un endroit qui me conquis déjà à moitié en revanche l'inverse me donne envie de prendre mes jambes à mon cou et de ne plus jamais revenir ni dans le zoo ni dans la ville en question.

Pour Barcelone cela a été une belle surprise, enclavé dans un parc (comme à New-York) il est déjà agréable de s'y rendre.

Le zoo de Barcelone se bat pour la préservation des gorilles et sensibilise le public à la protection des animaux. Les enclos étaient spacieux et les animaux en bonne santé.

http://www.zoobarcelona.cat/

Le musée Dali :

Pas très loin de Barcelone, à Figueres exactement vous trouverez le théâtre-musée Dali incontournable pour les fans de l'artiste.

https://www.salvador-dali.org/fr/musees/theatre-musee-dali-a-figueres/

Shopping   :

Ce ne sont pas les magasins qui manque à Barcelone entre les centres commerciaux de la place Catalogne, les magasins de la Rambla, passeig de Gracia, il y a également sur la place d'Espagne un grand centre commercial dans les anciennes arènes de Barcelone non loin de Montjuic.

Les conseils :

Essayer de partir hors vacances scolaires car il y a énormément de monde en juillet-août.
Barcelone peut se visiter en trois-quatre jours mais vous devrez faire des choix alors pour ne pas perdre de temps pensez à réserver à l'avance les lieux que vous voulez visiter.

Si vous désirer vous rendre facilement et vite à Montjuic alors que vous êtes près de la Barceloneta n'hésitez pas à prendre le téléphérique.

Sachez qu'un bus relie l'aéroport au centre de Barcelone.

Avant le voyage :

Si vous n'avez jamais été ou que tout simplement vous aimez cette ville je vous conseille certains films, musiques et livres.
Films  : Vicky Crisitna Barcelona , Tout sur ma mère, Biutiful, ...
Livres : Barcelona ! de Grégoire Polet (pas encore lu mais dans ma PAL) et L'Ombre du Vent de Carlos Ruiz Zafon (lu à Barcelone).

 

115018887

 

Prochaine Article Travel : Ecosse 

 

 

Posté par Colorofthebook à 14:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


13 septembre 2017

Pumpkin Autumn Challenge 2017

Pour cette première édition du Pumplin Autumn Challenge il fallait vraiment que je participe, ben oui, automne, frisson, romance, lecture cocooning,... il était impossible de ne pas le faire. Mais c'est encore avec un train de retard que je décide d'écrire cet article.  car oui, ce challenge a déjà commencé depuis le 1er septembre mais ouf, il dure également jusqu'au 30 novembre de quoi à peine avoir le temps de cligner des yeux pour se lancer dans le Cold Winter Challenge !

maxresdefault

Ce nouveau challenge est créée par Le Terrier de Guimause dont voilà la vidéo explicative au top : Présentation du Pumpkin Autumn Challenge.

 

Au total il y a trois menus donc vous avez vraiment de quoi trouver votre bonheur.

Le premier est un peu horrifique, le deuxième part sur la romance et enfin le troisième menu part vers les Légendes et autres contes. Une fois que vous avez choisi votre menu vous devez lire deux livres. Si vous voulez cummulez les menus vous le pouvez. 

 

Bref, c'est parti ! 

 

Pour la première catégorie : L'automne frissonnant - Hurlons dans les bois / La crypte des morts vivants :

J'ai choisi de lire : 

ça de Stephen King

Ca

Au départ, il n'était pas prévu au programme mais après avoir vu le film (que je vous conseille vivement d'aller voir ! ) il fallait absolument qu'il s'intègre dans ce challenge.

Simetierre toujours de Stephen King

17196_1235233

 

ainsi que le troisième tome de Miss Peregrine et les enfants particulier

La-bibliotheque-des-ames

Pour la deuxième catégorie : L'automne douceur de vivre : Fall In Love:

Follement - Lucy Valentine T1

lucy-valentine,-tome-1---follement-422338-264-432

J'espère pouvoir le lire pour ce challenge car je ne le possède pas encore. Espérons qu'il soit toujours disponible !

 

Jill Shalvis Tendrement

bm_9102_aj_m_1626

Je m'arrête là, pour un total de 5 livres mais étant donné que je déménage incessement sous peu (en gros en plein milieu du challenge) je ne pouvais pas prendre le risque de trop mettre de livres sachant qu'ils allaient être soit dans des caisses ou que je n'aurais tout simplement pas le temps de les lire.  

 

Posté par Colorofthebook à 12:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

12 septembre 2017

Rentrée littéraire 2017

Avec du retard... Beaucoup de retard et attention l'article suivant sera également ... en retard (on ne change pas une équipe qui gagne) j'ai choisi de vous présenter les livres de la rentrée littéraire qui ont retenus mon attention. 

J'en ai sélectionné 6 (un chiffre qui me parraît raisonnable) :

 

Le courage qu'il faut aux rivières de Emmanuelle Favier 

1

Résumé :
Elles ont fait le serment de renoncer à leur condition de femme. En contrepartie, elles ont acquis les droits que la tradition réserve depuis toujours aux hommes : travailler, posséder, décider. Manushe est l’une de ces « vierges jurées » : dans le village des Balkans où elle vit, elle est respectée par toute la communauté. Mais l’arrivée d’Adrian, un être au passé énigmatique et au regard fascinant, va brutalement la rappeler à sa féminité et au péril du désir.

Baignant dans un climat aussi concret que poétique, ce premier roman envoûtant et singulier d’Emmanuelle Favier a la force du mythe et l’impalpable ambiguïté du réel.
La fonte des glaces de Joel Baqué 

2

Résumé: 
Un homme traverse une brocante. Il se laisse tenter. On emballe son achat dans de vieux journaux. Les choses s’enchaînent. Il devient une icône de la cause écologique
Bakhita de Véronique Olmi 

3

Résumé
Bakhita, née au Darfour au milieu du XIXe siècle, est enlevée par des négriers à l'âge de 7 ans. Revendue sur un marché des esclaves au Soudan, elle passera de maître en maître, et sera rachetée par le consul d'Italie. Placée chez des religieuses, elle demande à y être baptisée puis à devenir soeur.
Une histoire des loups de Emily Fridlund

4

Résumé
Madeline, adolescente un peu sauvage, observe à travers ses jumelles cette famille qui emménage sur la rive opposée du lac. Un couple et leur enfant dont la vie aisée semble si différente de la sienne. Bientôt alors que le père travaille au loin, la jeune mère propose à Madeline de s'occuper du garçon, de passer avec lui ses après-midi, puis de partager leurs repas. L'adolescente entre petit à petit dans ce foyer qui la fascine, ne saisissant qu'à moitié ce qui se cache derrière la fragile gaieté de cette mère et la sourde autorité du père. Jusqu'à ce qu'il soit trop tard
Une histoire des abeilles de Maja Lunde 

5

Résumé :

Angleterre, 1852. Père dépassé et époux frustré, William a remisé ses rêves de carrière scientifique. Mais la découverte de l'apiculture réveille son orgueil déchu : décidé à impressionner son unique fils, il se jure de concevoir une ruche révolutionnaire. 
Ohio, 2007. George, apiculteur bourru, ne se remet pas de la nouvelle : son unique fils s'est converti au végétarisme et rêve de devenir écrivain. Qui va donc reprendre les rênes d'une exploitation menacée chaque jour un peu plus par l'inquiétante disparition des abeilles ?
Chine, 2098. L'Effondrement de 2045 a laissé la planète exsangue. Comme tous ses compatriotes, Tao passe ses journées à polliniser les fleurs à la main. Pour son petit garçon, elle rêve de l'avenir réservé à l'infime élite. Seulement, un jour, Wei-Wen tombe dans le coma après s'être aventuré seul dans une forêt… Afin de comprendre ce qui est arrivé à son fils, Tao se plonge aux origines du plus grand désastre de l'humanité. 

Sucre Noir de Miguel Bonnefoy 

CVT_Sucre-noir_8504

Résumé
Dans un village des Caraïbes, la légende d’un trésor disparu vient bouleverser l’existence de la famille Otero. À la recherche du butin du capitaine Henry Morgan, dont le navire aurait échoué dans les environs trois cents ans plus tôt, les explorateurs se succèdent. Tous, dont l’ambitieux Severo Bracamonte, vont croiser le chemin de Serena Otero, l’héritière de la plantation de cannes à sucre qui rêve à d’autres horizons.
Au fil des ans, tandis que la propriété familiale prospère, et qu’elle distille alors à profusion le meilleur rhum de la région, chacun cherche le trésor qui donnera un sens à sa vie. Mais, sur cette terre sauvage, étouffante, la fatalité aux couleurs tropicales se plaît à détourner les ambitions et les désirs qui les consument.
Dans ce roman aux allures de conte philosophique, Miguel Bonnefoy réinvente la légende de l’un des plus célèbres corsaires pour nous raconter le destin d'hommes et de femmes guidés par la quête de l'amour et contrariés par les caprices de la fortune. Il nous livre aussi, dans une prose somptueuse inspirée du réalisme magique des écrivains sud-américains, le tableau émouvant et enchanteur d'un pays dont les richesses sont autant de mirages et de maléfices.
Quand je regarde mes envies pour cette rentrée littéraire, un lien me saute aux yeux. Entre destins de femmes et écologie il est clair que depuis près d'un an maintenant voilà deux causes qui me tiennent à coeur et cela se ressent de plus en plus dans mes choix littéraires. 
J'espère que ma sélection sera à la hauteur de mes attentes ! 
Je vous souhaite une belle soirée et prenez soin de vous. 

Posté par Colorofthebook à 21:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

25 août 2017

Miss Alabama et ses petits secrets de Fannie Flagg

515muHfWauLFannie Flagg
448 pages
Pocket

Résumé :

Il est loin le temps où Maggie représentait fièrement l'Alabama, au concours de Miss America. À 60 ans, fatiguée, elle pense avoir connu le meilleur de la vie et s'apprête à mettre fin à ses jours, sur la pointe des pieds, sans gêner personne. Seulement il fallait que Brenda téléphone à ce moment-là. Deux places pour un spectacle de derviches tourneurs, dans huit jours, ça ne se refuse pas... Pour faire plaisir à son amie, Maggie accepte de retarder l'échéance d'une semaine. Et ces quelques jours vont lui montrer que l'existence a encore beaucoup plus à lui offrir qu'elle ne le croyait...

Mon Avis :

Une petite lecture parfaite pour l'été. Pourtant loin d'aborder un thème léger. Le personnage principal prévoit quand même de se suicider ne l'oublions pas. L'autrice réussit à merveille à nous faire vivre un moment de lecture doux, paisible, sérieux mais aussi humoristique. J'ai réellement pris plaisir à suivre Maggie, ses souvenirs de jeunesse, sa vie actuelle et sa personnalité.
L'ensemble des personnages gravitant autour d'elle, donne du poids et de l'intrigue à l'histoire, car chaque personnage est intéressant, bien décris, avec un caractère propre.
L'autrice, va réussir à amener tout au long de son roman de l'intrigue ce qui donne au lecteur l'envie d'en savoir toujours d'avantages.

Posté par Colorofthebook à 11:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 août 2017

Changement

J'attaque cette nouvelle rubrique, bien-être. A l'heure qu'il est je ne sais pas encore si je ne vais pas encore la diviser en plusieurs autres rubriques comme la cuisine, voyages, beauté, etc... Mais pour le moment je ne me projette pas. De plus si j'ai recommencé ce blog c’est pour être plus libre, faire des articles aux grès de mes humeurs. Donc voili voilou, si ce sont les livres qui vous intéressent cet article et cette rubrique ne vous plaira peut-être pas. 


Vous ne le savez pas, mais il y a cinq ans j'ai entrepris des études d'esthétiques avec une formation complémentaire en aromathérapie, slow cosmétique,... j'aimais bien mais je ne me voyais pas me lancer là-dedans directement. J'ai préféré chercher un travail plutôt que de me lancer en indépendant sans un plan, ni idées réellement définies (je suis trouillarde je sais). De plus travailler dans un salon d’esthétique ne me tentait guère étant donné que c’était loin de mes idées.

Mais cela ne m'a jamais enlevé de ma tête l'idée que le bio, la slow cosmétique, l’environnement était primordial. Pourtant je suis tombée dans le côté obscur ... l'achat compulsif. Cosmétiques à ne plus savoir qu'en faire, des centaines d'euros dépensés  et puis les vêtements, une fois par mois de nouveaux vêtements. La liste de mes dépenses était hallucinante. Par ce que bien sûr il y a également les livres. La plus grosse part de mon budget. Et ça j’avoue cela restera toujours mon pêché mignon.
Aujourd'hui j'ai un regret, tout cet argent gaspillé. 
Car oui, je ne gagne pas des fortunes et je me retrouvais souvent à court  à la fin du mois. 
Doucement j'ai commencé à m'intéresser à la terre, à ce que j'allais laisser à mes futurs enfants et puis je n'étais vraiment pas heureuse. J'étais devenue accroc à ce que le marketing voulait me vendre. Alors bien sûr je ne juge absolument pas et chacun peut mener la vie qu'il désire. Loin de moi, l'idée de penser que ce changement de voie meilleur qu’un autre. Mais il y a un fait, je n'étais pas heureuse. Il me venait sans arrêt l'envie de vouloir plus. De chercher à briller par le matériel et non pour ce qui était à mes yeux l'essentiel: préserver ce monde.

2



Okay c'est bien mais en application ?

Lorsque je gagnais juste de l'argent de poche ou que j'étais chez mes parents (ma maman étant très attentive au bio, éco, etc...) je ne prenais pas la peine d'y penser. J'étais dans le train. Je suivais mes parents. Mais une fois seule avec mon compagnon on s'est laissé envahir par les produits industriels et la facilité du moindre effort. Fini les produits DIY et mes syllabus d'aroma, livres de slow cosmétique ont finis à la cave.

J'ai donc décidé de reprendre tout à zéro. J'ai été reprendre mes livres, j'en ai acheté d'autres - comme le Zero Dechet de Bea Johnson- et je me suis mise à oser me tromper. Car c'est cela qui est important, ne pas avoir peur de faire des erreurs.

Mon premier pas dans une vie plus responsable a été de tendre vers une alimentation végétarienne, mais également de m'ouvrir au végétalisme (alors attention, je ne suis pas du tout végan mais j’aime le fait de pouvoir trouver des substituts à certain produits. Résultat j'ai acheté quelques livres sur le sujet, traîner sur des blogs et je me suis rendue compte que cela permettait de s'ouvrir l'esprit, de trouver d'autres techniques de cuisine et de savourer des mets succulents sans produits d'origine animal).
Si j'ai commencé par l'alimentation c'est parce qu'au mois de février 2017 je me suis abonnée à Netflix (et là vous allez me dire, où est le rapport - elle divague, cet article ne ressemble à rien, mais si, si vous allez voir) et je suis tombée sur le documentaire Cowspiracy et là,  révélation. J'ai continué à regarder les autres documentaires similaires : Fast, Sick and nearly dead mais aussi Food Matters. Du jour au lendemain mangé de la viande m'est devenue insupportable. J'ai également banni le lait (pas le fromage, ni le yaourt). Bref, sans difficultés je commençais à changer.

Par la suite le processus a très rapide je voulais en faire le plus possible et là je me suis planté en beauté, à vouloir trop faire trop vite, je ne comprenais plus rien et je ne me laissais pas le temps d'apprendre. Bien que je ne mange toujours pas de viande (ça me dégoutte) j'ai recommencé à claquer mon argent dans des entreprises pas très propres...

J'ai refait le point. Je n'étais de nouveau plus heureuse, à trop vouloir et par conséquent ne plus avoir d'argent à la fin du mois (encore une fois… je fais partie des gens qui tombent 20 fois avant de comprendre…). Je me suis demandé dans quoi partait tout cet argent. Et là surprise !  Impossible de me souvenir. Je ne voyais qu'une tonne de vêtements s'empiler dans ma garde-robe (qui au passage ont bien pollués les océans) et des cosmétiques et autres gadgets inutiles.

Ce n'était pas qu'une question d'argent mais de savoir quel pouvoir j'avais en tant que consommateur. Très vite je me suis rendue compte (bon à 25 ans tout de même, mais mieux vaut tard que jamais ... non ?) que consommer c'était voter. Qu'en allant vers un mode de vie plus éthique, je votais éthique. Je disais non à ce que les marques et certaines entreprises attendaient de moi.
Je me suis sentie plus libre.


J'ai commencé à réapprendre à cuisiner avec des légumes et fruits bio, à acheter en vrac, à cuisiner plus varier. Bon bien sûr j'achète encore certaines choses non bio et autres surtout que mon compagnon n'est pas à 100% dans la même voix que moi et son coca est sacré.
Je me suis autorisé à ne pas aller vite, à ne pas être parfaite. A faire le mieux et pas le plus. Et ça marche ! J'apprends et je ris de mes erreurs, je suis fière de m'occuper de mes plantes, de faire de mon mieux même si parfois je sens qu'elles sont au point de passer l'arme à gauche, dans ce cas-là je m'informe et je rectifie. Je n'ai plus peur de cramer un plat ou que ma recette n'ai pas du tout le goût escompté.

65655+9

1

 

Alors je ne suis qu'au début, mais pour le moment je me sens vivante, je réapprends à sortir à la recherche de bon produits, je prends le temps de faire moi-même certaines choses. Je profite de la vie en étant plus lente et ça je ne l'aurais jamais cru.

Mais dans cette histoire un blog / chaîne YouTube m'a beaucoup aidé à me reconnecter il s'agit de Friendly Beauty qui est une bulle d'oxygène et de conseils que je vous recommande vivement.

https://www.youtube.com/c/FriendlyBeauty
http://friendly-beauty.com/

copy-Friendly-beauty-logo

 

Sur ce, soyez simplement heureux et prenez le temps de profiter de votre vie !

Je reviendrais sur les photos que j'ai posté dans un autre article. 

 

 

Posté par Colorofthebook à 10:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]


19 août 2017

Travel #1 - Dublin

Voilà un an maintenant que je suis partie à Dublin avec une amie et cela restera dans mon cœur un très beau city trip.
J'avais depuis un petit moment envie de partir là-bas. L'imagerie Irlandaise me faisait rêver et lorsqu'on décida de se faire un petit voyage sur un coup de tête s'est tout naturellement que Dublin devint une évidence.

4

Histoire :

Dublin est la capitale de la République d'Irlande.
Le nom Dublin proviendrait du Gaélique Dubh Linn (étang noir).
Lorsque vous visiterez Dublin sachez que les visites guidées et audio-guide vous permettront d'en apprendre beaucoup sur l'histoire même de la ville.

Dublin à clairement une influence viking dont on peut voir une impressionnante collection d'objets au National Museum of Ireland - Archaeology.

Mais cette ville est également un berceau de culture avec ses célèbres écrivains comme James Joyce dont on peut voir la statue mais également Samuel Beckett ou Oscar Wilde.

Sachez également que le très célèbre livre de Kells est conservé dans la Tirnity College.

Mais le charme de Dublin est sans aucun doute ses pubs et le merveilleux quartier de Temple Bar offre un choix incomparable ainsi qu'une ambiance inégalée dans les autres pays que j'ai eu l'occasion de faire.

Que faire :

Bien que Dublin soit plutôt petite (ce qui est très pratique car on peut tout faire à pied), il Ya cependant énormément de choses à y voir.

La première visite que nous avons effectuée est la Old Librairy de Trinity College un incontournable pour les amoureux des livres. Je dois d'ailleurs avoué que dès que j'ai vu la bibliothèque mon cœur s'est mis à battre. Cela devait être assez proche du moment où Belle découvre la bibliothèque de la Bête.
Vous pourrez y voir comme dit plus haut le célèbre Livre de Kells, une impressionnante collection de livres anciens.
Bien que les livres ne puissent être manipulés l'atmosphère ressentie vaut tous les détours.
Notez que vous pourrez apercevoir la harpe symbole de l'Irlande.

5

Continuons avec les livres et partons à la Bibliothèque Chester Beatty, magnifique endroit où l'on pourrait passer des heures. Avec une collection impressionnante et mondiale elle permet de bien mieux connaître l'histoire du livre. Elle rassemble en effet, la collection d'ouvrages de Sir Alfred Chester Beatty.
En allant là-bas vous plongerez dans de magnifiques Enluminures, parchemins, estampes,....
http://www.cbl.ie/

Temple Bar : c'est LE quartier pour aller boire un verre, traîner, de jour mais surtout de nuit l'ambiance y est incroyable. Dans la plupart des pubs vous pourrez vous délectez des sons de la musique Irlandaise alors que vous mangez ou sirrotez une Guiness. Avant de partir essayez d'écouter deux, trois chansons histoire de connaître le refrain et de pouvoir chanter avec les dublinois. 

 

6

 

Le Château de Dublin est à faire, surtout si vous êtes comme moi et que vous adorez les châteaux. De plus, à l'époque je n'avais pas encore réaliser un de mes rêves qui était de partir en Ecosse (chose faite depuis ce mois de juillet 2017 et mon coeur ne s'en remet pas encore - je vous en ferais un article). L'intérieur en revanche ne m'a ni impressionné et si je devais le revisiter je ne le ferais pas (mais ce sont les goûts et les couleurs de chacun). 

 

7

 

Que serait une ville sans un magnifique parc à visiter, histoire de se reposer un peu sur un banc ou profiter de l'énergie de la ville ? Pour cela j'ai adoré St. Stephen Green, d'ailleurs si vous allez y faire un tour sachez que la rue commerçante de Grafton Street n'est pas loin.

Vous ne pourrez pas non plus éviter un autre monument connu à Dublin, la cathédrale Saint-Patrick. Très touristique en juillet-août et donc peu agréable elle n'en reste pas moins incontournable et le petit jardin l'entourant est très agréable.

Pour ce qui est des musées et surtout si vous aimez la culture Vikings, vous ne pourrez partir sans visiter le National Museum of Ireland. Sa collection d'objets est incroyable et peu importe l'époque vous serez éblouis. 

Où manger / sortir ?

Manger à la National Library of Ireland ou à Temple Bar.
Pour ce qui est d'aller boire un verre ou de sortir le soir, Temple Bar sans hésiter !

2

Shopping : Grafton Street est la principale rue commerçante et le St Stephen's Green Shopping vaut le détour pour son architecture.

1

Livres, films, musique : 

Films : Albert Nobbs, Bloody Sunday, PS I Love You,...

Musique : U2, Hoozier, les Dubliners, the Rumjacks, Celtic Woman, Flogging Molly, Damien Rice,...

 

Si vous avez envie d'en savoir plus sur l'Irlande cette Bloggeuse/Booktubeuse en est passionnée et en parle beaucoup mieux que moi: Bazar de la Littérature.

 

3

Prochaine article travel, Barcelone.

 

Posté par Colorofthebook à 13:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

17 août 2017

La bibliothèque des coeurs cabossés de Katarina Bivald

couv64903183

Katarina Bivald
512 pages
Editions 84
J'ai lu

Résumé :

Tout commence par un échange de lettres sur la littérature et la vie entre deux femmes que tout oppose : Sara Lindqvist, jeune Suédoise de vingt-huit ans, petit rat de bibliothèque mal dans sa peau, et Amy Harris, vieille dame cultivée de Broken Wheel, dans l'Iowa. Lorsque Sara perd son travail de libraire, son amie l'invite à venir passer des vacances chez elle. A son arrivée, une malheureuse surprise l'attend : Amy est décédée. Seule et déboussolée, Sara choisit pourtant de poursuivre son séjour à Broken Wheel et de redonner un souffle à cette communauté attachante et un brin loufoque... grâce aux livres, bien sûr.

Mon Avis :

C'est la lecture qui convient à toutes les périodes de l'année, été comme hiver, sans prises de tête ! Je dois actuellement être dans une période sans prise de tête car toutes mes lectures s'orientent dans ce sens.
J'ai beaucoup vu ce livre en libraire et la quatrième ainsi que la couverture (chat, livres, chat) m'a bien donné envie.
A la lecture de ce livre ce qu'il m'a tapé dans l'oeil ce sont les nombreuses références à d'autres oeuvres. En un sens c'est un peu involontairement ce que l'on recherche quand on lit un livre sur des femmes passionnées de livres... Ce qui donne envie instinctivement de prendre un petit carnet de note afin de ne rien oublié (chose que je n'ai pas faite étant souvent absorbée par mes lectures).
Au final ce livre brosse énormément de sujets, les livres bien sûr, mais aussi les échanges entre une jeune femme et une femme plus âgée, la mort, le vide mais également et ça j'adore, la vie dans une petite ville, la différence de culture. Au final on se laisse vite entraîner par l'histoire.
Pour autant, ce livre ne m'a pas donné non plus scotché au point que je le mette en coup de coeur ou qu'il me laisse un souvenir impérissable.

Posté par Colorofthebook à 09:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 août 2017

La Petite Boulangerie du Bout du Monde de Jenny Colgan

petite-boulangerie-bout-monde-jenny-colgan-L-xXSeNb

 

Jenny Colgan
512 pages
Pocket

Résumé :

Quand son mariage et sa petite entreprise font naufrage, Polly quitte Plymouth et trouve refuge dans un petit port tranquille d'une île des Cornouailles. Quoi de mieux qu'un village de quelques âmes battu par les vents pour réfléchir et repartir à zéro ?
Seule dans une boutique laissée à l'abandon, Polly se consacre à son plaisir favori : préparer du pain. Petit à petit, de rencontres farfelues – avec un bébé macareux blessé, un apiculteur dilettante, des marins gourmands – en petits bonheurs partagés, ce qui n'était qu'un break semble annoncer le début d'une nouvelle vie...

Mon Avis :

Une lecture agréable, une héroïne attachante et un petit coin perdu bordé par la mer qui m'a follement donné envie de commencer ce livre.
Alors ce n'est pas le meilleur livre que j'ai lu, il est léger, gentil. La lecture typique des vacances sans prises de tête. Ce sont à mon avis ses raisons qui ont fait que j'ai dévoré ce livre.
Bien écrit, fluide, on se laisse porter dans l'histoire de Polly qui avait tout pour réussir et qui du jour au lendemain à la suite de plusieurs effondrements dans sa vie (son travail, son couple) décide de quitter Plymouth pour partir s'installer dans un village perdu au milieu de nulle part qui est même parfois impraticable.
Par moment on voit les évènements arriver comme le nez au milieu du visage (même si par moment l'autrice m'a surpris par ses choix), mais si vous voulez une lecture relax, avec une pointe d'humour et du cosy à souhait alors foncez !

Posté par Colorofthebook à 14:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 juillet 2017

TAG PKJ Du lecteur en vacances

Voici encore un autre TAG trouvé sur le site PKJ il vous mettre dans l'ambiance des vacances qui je l'espère vous seront excellentes !

Peut-être êtes-vous en vacances ou le serez-vous bientôt ? Si tel est le cas, voici un test/tag qui devrait vous concerner! Le principe: 13 questions sur les vacances et la lecture.

N'hésitez pas à partager vos réponses avec nous!

tag vacances

1) En vacances, lisez-vous des livres traditionnels ou sur liseuse ? Livres traditionnels je n'ai pas -encore- de liseuse.

2) En vacances, lisez-vous plus ou moins qu'à l'habitude ? Cela dépend des activités sur place, en général moins.

3) Préparez-vous une pile à lire spéciale vacances ou vous laissez-vous guider par vos envies ? J'ai une pile à lire car j'aime beaucoup lire des livres qui se déroulent dans l'endroit de mes vacances.

4) Avez-vous un genre préféré de lectures pour les vacances ? pas spécialement.

5) Achetez-vous plus ou moins de livres en vacances qu'à l'habitude ? Plus, si je vais en France les livres sont moins chers donc j'en profite et si je vais dans un pays anglo-saxon j'en profite pour acheter des éditions dans la langue anglaise.

6) Réalisez-vous des défis livresques pendant vos vacances (le défi PKJ )? Non, mes vacances sont propices à lire des lectures que j'aurais vraiment choisies ou bien des livres qui dorment dans ma pal depuis longtemps.

7) Quel est le livre que vous avez le plus envie de lire pendant vos vacances ? Continuer la saga Outlander.

51YlHBqRL+L

8) Quels sont 3 autres livres que vous aimeriez lire pendant vos vacances ? Vu que je pars en Ecosse (un rêve devenu réalité !), j'aimerais lire des livres se déroulant en Ecosse comme, les chevaliers des Highlands de Melissa McCarty, les mâitres d'Ecosse tome 1 de Robyn Young et un bûcher sous la neige de Susan Fletcher.

Les-chevaliers-des-Highlands81qh5+v1SQL51XPgkvJMHL

 

9) Avez-vous l'intention de lire un Pocket Jeunesse pendant vos vacances ? Peut-être chroniques du monde émergés de Licia Troisi, ou une flamme dans la nuit de Sabaa Tahir.

51manKeyraLfgfgf

 

10) Avez-vous un bon souvenir de lecture en vacances ? Oui, j'y ai lu un de mes livres préférés. C'était il y a six ans à l'endroit où j'allais toujours avec mes parents (et où j'essaye d'encore aller souvent). J'ai découvert Jane Eyre et ce livre a été une révélation pour moi, trop de parfaititude (si si !) dans un seul livre.

jane_e10

11) Pouvez-vous conseiller 3 lectures idéales pour les vacances ? Je conseillerais des livres que j'ai moi-même lu en vacances, Avant toi de Jojo Moyes, pas un coup de coeur, mais une agréable lecture. J'aime beaucoup également Laurent Gounelle simple, efficace, écriture et lecture fluide, ses romans font réfléchir tout en s'enivrant de l'instant présent. Enfin, je trouve la poésie des Haruki Murakami propice aux vacances.

208_347295livres-laurent-gounelle-pocket-kero1218880-gf

 

12) Avec quel personnage de roman aimeriez-vous partir en vacances ?
Etant donné ma destination j'aimerais beaucoup partir avec Claire Fraser afin qu'elle me fasse découvrir des recoins et des moments de l'histoire incconus.

3eec9d5ca0fec46f74556d3aee7e0af1

13) Quel lieu de roman (réel ou imaginaire) aimeriez-vous visiter ?
Réel, l'Ecosse ! Imaginaire : Poudlard.

fairy-pools-skye

Posté par Colorofthebook à 11:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

09 juin 2017

Le poids des secrets Tome 1 - Tsubaki d'Aki Shimazaki (recyclage)

41VG5TEmi2L

 Aki Shimazaki
114 pages

Résumé :

Dans une lettre laissée à sa fille après sa mort, Yukiko, une survivante de la bombe atomique, évoque les épisodes de son enfance et de son adolescence auprès de ses parents, d'abord à Tokyo puis à Nagasaki. Elle reconstitue le puzzle d'une vie familiale marquée par les mensonges d'un père qui l'ont poussée à commettre un meurtre.
Obéissant à une mécanique implacable qui mêle vie et Histoire, ce court premier roman marie le lourd parfum des camélias (tsubaki) à celui du cyanure. Sans céder au cynisme et avec un soupçon de bouddhisme, il rappelle douloureusement que nul n'échappe à son destin.

Mon avis :

Voilà un livre que je me doutais apprécié. Il est vrai que les livres se déroulant au Japon sont une valeur sure pour moi. J’ai une grande fascination pour ce pays et sa culture et lorsque je ne sais vers quoi me tourner instantanément les auteurs japonais ou actions se déroulant au Japon devient logique. Il en est de même pour l'Ecosse, l'Irlande et l'Angleterre d'ailleurs...
Ici l'autrice est du Québec mais son livre respire la culture nippone comme jamais je n'en ai lu auparavant. L'écriture est délicate, relaxante, on se fait vite embarquer dans cette histoire pleine de charme.

Alors le livre est court, il se lit d'une traite et on peut lui reprocher de ne pas aller au fond des choses mais c'est cela aussi qui m'a plu dans cette lecture, on survole un moment de vie. Une histoire qui n'appartient qu'à l'auteur et que ce dernier nous partage. On ne sait pas tout mais on est confronté à ce que l'on aurait préféré ne pas savoir.

On vit telle la fille de Yukiko une bribe de souvenir d'une survivante de Nagasaki, on ne voit qu'à travers sa lette ce qu'elle a bien voulu nous lire. Evidemment en plus de cette douceur et poésie se mêle l'horreur et l'histoire, le contexte, la guerre, la violence de ces bombes mais aussi pourquoi ? Y-a-t-il réellement une réponse à un tel acte ?

C'est sans nul doute un coup de cœur pour ce livre mais également pour son auteur.

 

Recyclage de l'article publié le 19/12/2016 sur Bookfairy

113338337

Posté par Colorofthebook à 14:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]