CVT_Conversion_548

Katherine Howe
608 pages

Le Livre de Poche
Fantastique
978-2253132936

Résumé :

Qu'arrive-t-il aux élèves du prestigieux lycée St Joan ? Une adolescente est prise de convulsions puis d'autres présentent à sa suite d'étranges symptômes : perte de cheveux, paralysie, quintes de toux... La presse s'empare de l'affaire, la rumeur enfle jusqu'à la panique. Seule Colleen remarque un détail qui a échappé à tous : St Joan se trouve à l'emplacement du village de Salem où, trois siècles plus tôt, des jeunes filles ont été touchées par des troubles similaires…
Les époques se croisent, les drames se nouent : conséquences d’une pression scolaire excessive ? simulation ? sorcellerie ? Mettant en parallèle deux histoires inspirées de faits réels, l’auteur nous entraîne dans une enquête pleine de suspense, sur fond de paranormal.
 
Saisissant. Michel Abescat, Télérama.

Mon Avis :

L'autrice nous plonge ici dans une histoire qui se déroule à la fois dans le présent et dans le passé. Le présent se déroulant dans une école élitiste pour filles où tout à coup se produisent des évènements plus qu'étranges. 

En effet, plusieurs élèves déclenchent des symptômes d'une maladie inconnue. 

Le livre se divise en deux. Un chapitre sur deux (environ) se passant en 2012 et l'autre en 1706 en pleine période des sorcières des Salem. C'est ce qui m'a interpellé la quatrième de couverture donne envie et puis avouons que la couverture est magnifique. De plus, ne connaissant pas très bien l'univers des sorcières il était pour moi l'occasion rêvé d'approfondir le sujet.

Tout partais bien, il n'y avait aucune inquiétude à avoir sauf que :Déception

J'ai trouvé ce livre horriblement lent et vide. Il ne se passe pour ainsi dire rien. On a l'impressionn d'avoir le compte-rendu d'un journal télévisé. J'y cherchais les sorcières de Salem et je n'ai rien trouvé. Peu de clin d'oeil historique. Je voulais un livre qui me donne des frissons, du suspens, il ne m'aura apporté que de l'ennui.  Comme si l'autrice n'avait pas voulu assez allez en profondeur risquant de décevoir le lecteur et pour ma part c'est ce qu'il s'est produit.
J'ai toutefois aimé le personnage d'Anjali qui est peut-être le personnage le plus vivant de cette école.

Le fait de faire un chapitre sur deux à une époque différente n'est pas un choix judicieux car cela ralentit encore plus l'intirgue.

 Lecture 6 nov. 2015 - Recyclage Alexandra Book Fairy